Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Blog

Présence dans le point de rupture de l’Unité

Kishori Aird

 Présence ininterrompue et inconditionnelle, lorsque nous perdons la conscience du « Je Suis » et que nous passons dans le mode du « Je ne suis pas » 

Nous avons tendance à confondre la guérison avec l’envie de se perfectionner. La peur de se tromper comporte énormément de commentaires : Ex : se trouver laid, pas assez bon, pas capable de plaire, trop gros, pas en bonne santé. En conclusion, nous nous rendons compte qu’au lieu de nourrir l’auto-compassion, nous contribuons à l’auto-rejet et l’auto-violence.  

Vous pouvez lire les points suivants qui illustrent différents aspects de la pratique de l'unité. 

  1. Mariage dans le point de rupture, de distraction ou de dissociation
  2. L’unité ne se défait pas dans ce point de rupture
  3. Pas d’attente, observations sans commentaires
  4. Attention qui reste dans l’intention d’Unité
  5. Attention va générer un pouvoir magnétique – il n’y a plus rien, dissout la rupture
  6. On ne fait plus rien – nous sommes l’action pure, le laisser agir
  7. Absence de commentaire
  8. Absence de jugement de valeur
  9. Se marier inconditionnellement à tout le ressenti de la séparation sans le commentaire
  10. Nous aurons une expérience d’unité pour la perdre, restez présents dans la rupture pour retrouver l’Unité.
  11. Rester dans l’accueil inconditionnel quand nous le perdons, suivre la perte au delà du bien faire ou du mal faire.
  12. Notre ouverture n’est plus dépendante du bien-être; c’est la même ouverture dans le mal-être
  13. Être inconditionnellement avec le ressenti de la rupture de communion dans son corps ou avec la dissociation.   Prendre conscience de parties de nous qui sont orphelines, sans les guérir, simplement dans l’accueil